L’archipel du chien – Philippe Claudel

Philippe Claudel a le don de toujours se saisir de réalités historiques, de faits divers ou de sujets d’actualités pour nous mettre devant nos défauts, nos faiblesses et devant la lâcheté humaine.

Ce roman m’a beaucoup fait penser à deux de ses ouvrages : « Les âmes grises » et « Le rapport de Brodeck ». Dans ces trois cas, l’auteur nous montre la lâcheté humaine, jusqu’à quel point l’Homme peut trahir, mentir, inventer, tuer pour que la vérité soit dissimulée, pour que son bonheur personnel, son train-train quotidien, ses grands projets d’avenir soit saufs. Et les plus faibles, les plus nécessiteux ? Ils ne sont rien aux yeux des personnages de Claudel…rien…Juste des personnes que l’on voit dans les journaux, à la télé mais qui ont l’air si loin de nous, si irréels et qui pourtant ne le sont pas. Claudel nous montre que ce sont ces gens-là qui représentent l’humanité. Ces gens-là et les personnes qui tentent de les aider, qui tentent de faire avancer les choses…

Philippe Claudel nous livre un roman dur, à la plume vindicative, rebelle et accusatrice, un livre qui dérange car il est cruel de vérité et fait tomber les masques de l’hypocrisie. Un roman qui place les migrants tentant de fuir leur pays dans des embarcations sommaires, affrontant des dangers inimaginables. Mais ces migrants pourraient être n’importe quelle personne en danger. Un sans domicile fixe, une femme battue, une victime de viol…toute personne qui se retrouve en position de faiblesse, dont on connaît la situation mais qu’on choisit d’ignorer en toute conscience.

Voilà en quoi Philippe Claudel dérange. Voilà en quoi lire ce livre permettrait de réveiller certaines consciences. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s